2

Péniche à vendre et à louer : le bon plan immobilier ?

Et si le véritable bonheur de ceux en quête de la perle rare ne se trouvait pas au milieu de centaines d’annonces immobilières, mais sur l’eau ? Les péniches sont, depuis plusieurs années, des maisons flottantes qui ont la côte dans toutes les grandes villes où elles peuvent résider : Lyon, Bordeaux et, bien sûr, Paris. Néanmoins, si la vie sur l’eau a ses avantages, l’audacieux acheteur ou loueur doit faire face à de multiples contraintes.

Vivre sur une péniche : un mode de vie alternatif et avantageux

Tout d’abord, le « pénichard » doit être certain du mode de vie qu’il veut : proche de la nature et un environnement tout à fait apaisant. En effet, vous pouvez dire adieu à vos encombrants voisins au pas lourd ou à la musique trop forte : la vie sur les fleuves et les canaux est tranquille et calme, uniquement dérangée par les clapotis de l’eau. De plus, n’imaginez pas votre péniche comme un endroit exigu et difficile à vivre : les bateaux modernes profitent d’un aménagement tout à fait similaire à celui d’une maison, tant au niveau de l’espace que des meubles et accessoires que vous pouvez disposer à votre guise. Enfin, il faut savoir que le prix du m² est généralement inférieur à celui pratiqué pour les logements plus communs, permettant d’importantes réductions au moment de l’achat ou de la location de votre nouvelle maison flottante.

Habiter sur l’eau : difficultés et contraintes

Néanmoins, cette vie de rêve a un coût, et il est élevé. La proximité avec la nature et le bonheur d’une solitude recherchée est en effet accompagnée d’une multitude d’autorisations à obtenir, de taxes et de difficultés administratives. Par exemple, un propriétaire consciencieux est obligé d’obtenir une autorisation d’amarrage afin de pouvoir stationner son bâtiment, s’il ne veut pas s’acquitter d’une douloureuse amende de 150 euros… par jour. Cependant, en raison du faible nombre de places disponibles, de très nombreuses personnes se trouvent en infraction. En plus de ces complications avec l’administration, il existe de nombreux impôts en plus des taxes foncières et d’habitation, mais également des frais très importants an assurances et en entretien de votre navire. Ajoutez à cela une humidité omniprésente et quelques désagréments en été (moustiques, odeurs…), et voilà de quoi décourager de nombreux néophytes.

Obstacles et encombrements : vivre sur une péniche doit constituer une décision mûrement réfléchie et alimentée grâce à des moyens relativement conséquents. Malgré cela, une fois ces difficultés surmontées, la vie sur l’eau est faite de plaisirs inégalables, dont celui d’une existence tranquille en marge d’une société terrestre qu’aucun « pénichard » ne souhaite retrouver.

Péniche à vendre et à louer : le bon plan immobilier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *